Antibes : c’est dans les Vieux Murs qu’on fait la meilleure cuisine !

Aujourd’hui, on vous emmène découvrir le restaurant Les Vieux Murs, institution Antiboise au pieds des Remparts et face à la mer…

Le Concept : Vue mer , voiturier (indispensable), cuisine du pays et de ses produits de saison, en terrasse ou intérieur, sourire et bienveillance de la Famille Arnal

Le restaurant Les Vieux Murs est une institution à Antibes , qui a connu des hauts avec son initiateur, Georges Romano (étoilé Michelin) , et des plus bas par la suite, repart sur les cimes de la cuisine, la vraie, celle des saveurs du pays de Nice.  Ici , c’est plutôt ambiance famille, avec non seulement le Chef Stéphane Arnal soutenu par son épouse Marie-Laure mais aussi sa sœur Cécile, sans délaisser la bonne éducation hôtelière , tenue par un nom du métier : Eric Saudrais. Vue mer, l’une des pointes du Cap en point de mire, et l’été, la valse des navires de milliardaires ; les salles et salons voutés, ambiance baroque et cosy, lustrés de lumière Murano. La boutique vous permettra de ne pas résister à retrouver un peu de saveurs façon Arnal à la maison.

Ce qu’on y mange : produits de saison et saveurs de de région de Nice. Pardi , ça aurait été dommage de ne pas utiliser artichauts, courgettes, aubergines et surtout les poissons qui nous tendent les bras et leurs goûts ! Stéphane Arnal est donc aux commandes de ses beaux murs de pierres et de sa cuisine, après avoir fait ses gammes chez les chefs renommés que sont Christian Plumail ( qui lui a transmis son amour des produits de saison ), le très bon pâtissier Christian Cottard (qui a aussi sa boutique à Antibes) , ou Alain Llorca au Negresco et au Moulin de Mougins.

Stéphane Arnal a appris les sauces et les entremets, et ça se sent sur la table 😉 Voilà qui pose son homme…non..? Tout est une histoire de détails , de rigueur et de simplicité avec Stéphane Arnal : esthétique des assiettes, certes (de vrais tableaux) , mais le Chef garde en tête ce qui fait venir les clients : le goût ! Pas de cuisine intellectuelle ( … »ouais, j’ai réussi à faire un toboggan de 4 petit pois ! « …) , pas besoin de chercher les saveurs : elles sont là d’elles même … le Chef les sublime « simplement » ; détail qui révèle tout : ses producteurs et le choix de ses produits. Car savoir choisir un beau poisson, on pourrait dire que ici à Antibes , c’est un peu plus simple qu’à Charleville ; par contre, avoir différentes variétés de courgettes vraiment savoureuse, ou des aromates succulents ( marjolaine/origan), farcir d’une façon pour le plat de viande, et d’une autre pour le poisson, ça parait évident, mais ça l’est tellement peu par la majorité des restaurateurs du littoral, que je voulais le souligner ici. J’aime les plats simple et savoureux : j’ai trouvé mon bonheur ici aux Vieux Murs.

Cette semaine d’été 2012 (les menus changent chaque semaine) , l’accueil est fait avec une mousse de homard (parfait) et crème de wasabi (subtil), « mirepoix » de pomme et poivron. Nous entrons avec une salade de haricots verts, crème réduite et un surprenant caviar de truffe (excellent) . Ah oui , au fait , Stéphane est un fan de truffes ! vous pourrez ici en manger toute l’année ! (et de la bonne 😉 ) ; ou des sushis de paella (belle assiette, sushis malheureusement assez secs, convenu avec le Chef…dommage) ; continuons avec un très savoureux pavé de Loup, accompagné de courgette trompette (gout formidable) , fleurs de courgette farcies, coquillages, sauce au beurre blanc mousseux, aneth fraiche, basilic…un bonheur…! Bolognaise de veau (fondant), tranche d’aubergine farcie, un artichaut violet, tomates confites, copeaux de parmesan, sauce tomate…sérieusement savoureux ! Interdit de louper les fromages de chèvres et le fabuleux miel à la truffe ( fabuleux, vu aussi chez Lou Fassum) .

Passons aux douceurs de Radhouane Zaïter , chef pâtissier venu des grandes maisons ( Pont de Brent à Montreux et Belles Rives Juan les Pins) : que vous soyez chocolat ou plutôt fruits , vous serez ravis ! Les poissons sont de pêches locales, et superbes. Le pain est fait sur place (pas seulement cuit sur place) ; vous pourrez trouver de la burratta. Le vin, un chardonnay Starterre 2008 de Oronce de Beler, élevé à Comblanchien ( à côté de Vosne Romanée, en passant par Boncourt le Bois, à droite après Collanges les Bévy…), équilibré du début à la fin, a été un plaisir vrai. Eric saudrais vous proposera des vins de desserts : ne pas hésiter à découvrir un Maury , ou un plus classique Jurançon.

Voilà, vous êtes paré d’une nouvelle excellente adresse (valant largement un étoile) a glisser à l’oreille de vos amis, ils vous en seront reconnaissant. L’estocade est protée en vous disant que vous y mangerez le midi pour 29€. Cadeau …et immanquable.

Carte 42€ Formule 1+1 midi 29€ Menu 34€

Les Vieux Murs 25 promenade Amiral de Grasse 06600 Antibes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *