Chez Philippe Théoule : comme un poisson dans l’eau

Restaurant Chez Philippe en video
Découvrez le restaurant Chez Philippe en vidéo

Aujourd’hui, je vous emmène à la Kermesse aux Poissons de Théoule sur Mer, découvrir le restaurant Chez Philippe, sur la plage. Alors ce resto : il vaut le coup , ou pas..? 

Le Concept: restaurant les pieds dans l’eau, dans la Baie de Théoule, sur la plage du Suravet (tout au bout…) . Vue imprenable sur la mer et les Alpes, enneigées à l’occasion, et le port. Cuisine du marché, des produits frais , un Chef élevé dans les principes d’Escoffier, membre des Toques Blanches internationales, cuisine qui marie une pointe d’exotisme et de terroir crémeux de Normandie, fruits de mer, crustacés et poissons…

En résumé : une table sur la plage, mais pas  » un resto de plage », vue superbe, service soigné et cuisine maison, poissons, fruits de mer et crustacés,  alliant la tradition terroir Normand à l’exotisme de saveurs tropicales. La Normandie a ses repères : de la crème, de la crème…et du beurre ^^ Si vous voulez manger sur la plage, mieux vaut s’arrêter ici qu’ailleurs dans le coin.

Le restaurant Chez Philippe, c’est une histoire de famille. Le père, initiateur, en Normandie, précisemment à Saint Germain sur Ay, dans la manche, qui ouvre le bal avec Le Saint Germain, et ses fils et fille, avec maman , qui suivent. Bercé aussi par les Alizées de Maurice, le Chef Sébastien Roudière danse avec la crème de son enfance, et les épices tropicales. Le restaurant étant situé pile poil sur la plage du bout du port (vous ne pouvez pas vous tromper) , et les Normands de Manche étant naturellement élevés aux poissons, on trouve sur la carte du Chef toute la cuisine de la mer, supportée par une vue superbe : plage, mer bleu, et pour ce qui concerne le jour de notre visite, les Alpes enneigées..! D’ailleurs , réservez les tables 2, 5 ou 6 (on ne vous a rien dit…schuuuuut…) . Michaël et maman sont en salle, et la petite soeur à la pâtisserie. La salle est cosy, avec un accueil assiette tressé, élégant et assez rare pour être souligné. Les tables sont espacées et on ne se « causent pas les uns sur les autres », les beaux jours, une belle terrasse et un coin lounge attenants seront les plus prisés.

Ce qu’on y mange: le restaurant Chez philippe a été visité à l’occasion de la Kermesse aux Poisons de Théoule, événement culinaire se déroulant tous les ans depuis 16 ans, afin de dynamiser le mois de février. La carte de saison y comporte principalement les produits de la mer, mais aussi un filet mignon de cochon, un parmentier de canard du Gers, ou un pavé de filet de boeuf. Initié par son père Philippe, disciple d’Escoffier, Sébastien Roudière se veut estampille cuisine maison. On nous assure la Garantie d’une soupe fraîche de poissons de roches, par exemple. Le menu de ce jour est un menu Kermesse aux Poissons :

– Cannelloni revisité de Marlin Fumé et Thon Mariné
– Tartare de Bar Coupé au Couteau aux Agrumes de Provence
– Queues d’Ecrevisses dans leur Velouté
– Paupiette de Sole aux Girolles et son Jus Corsé de Homard
– Ravioles de Saint-Jacques et Foie Gras Crémés aux Truffes
– Aiguillette de Filet de Saint-Pierre au Curry Madras
– Chèvre Frais Huile d’Olive et Thym
– Gros Macaron aux Saveurs Exotiques de Stéphanie

* Cannelloni revisité de Marlin Fumé et Thon Mariné, et Tartare de Bar Coupé au Couteau aux Agrumes de Provence : une belle assiette rectangulaire accueille ces entrées, soulignées d’un trait de Balsamique, et surtout d’un espuma (mousse) de wasabi, très réussi. Il sert aussi bien les deux plats, et tient haut…le wasabi, c’est costaud ^^ Le Tartare est souligné d’agrumes : un quartier de citron et un quartier d’oranges, bien utiles. Léger.

 

Queues d’Ecrevisses dans leur Velouté : Servi en soupière, très aérien, avec quelques morceaux que l’on découvre au fond, il ravira tous les palais.

 

 

 

Paupiette de Sole aux Girolles et son Jus Corsé de Homard et Ravioles de Saint-Jacques et Foie Gras Crémés aux Truffes : une belle assiette oblongue pour présenter ces deux plats, la paupiette de sole , blanche, farcie aux girolles, posée au centre du jus de homard, réduction maison (secret de Chef en vidéo ^^), vous fera penser à une boule de glace, ou une grosse balle de golf, ou encore une petite balle de base-ball…au choix ^^ Les ravioles sont maintenues au chaud dans leur cocotte, puisque le sens de dégustation préfère la sole, d’abord.

* Aiguillette de Filet de Saint-Pierre au Curry Madras : un vrai Curry de Madras pour ce filet de St Pierre, qui relève si bien le plat (beaucoup trop..?) que l’on comprend pourquoi le Chef le sert en dernier. Un meli-melo de légumes vapeur en bocal, aux saveurs de Provence, en accompagnement.

 

 

Après un chèvre servit sur ardoise avec un petit mesclun, vient le dessert, superbe et délicieu gros macaron aux saveurs exotiques : fruit de la passion (pomme liane) et  vanille bourbon fraîche, que vous aurez plaisir à dépecer vous-même, ce qui vous permettra d’en garder le doux parfum sur les doigts, ce que j’ai trouver absolument fabuleux. Ah , Proust et sa madeleine…

 

 

A noter : le pain est excellent, et le vin , un côte de Provence blanc Domaine de la Maurette, issu de vendanges manuelles, Vermentino et Ugni Blanc, avec un très bon nez et une bouche florale, est absolument plaisant.

Voilà, vous êtes paré d’une nouvelle bonne adresse dans votre carnet…à partager !

Chez Philippe

Port de Théoule 06590 Théoule sur Mer 04 93 49 87 13

Service 12/14 et 19.30/22h …voire 22h30 l’été…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *