Restaurant La Passagère Juan les Pins

Salle_passagerejuanlespinsJe vous emmène découvrir le restaurant La Passagère, au mythique hôtel Belles Rives de Juan les Pins. Nous allons savoir si ce restaurant vaut le coup , ou pas…!

 

 

En Résumé : Une bien belle adresse , où luxe et raffinement se mélangent à la cuisine juste du Chef Yoric Tieche. A découvrir sans attendre !

 

 

Le Concept : Un lieu mythique, un Chef de talent, du raffinement et du luxe, une pointe de simplicité, une bonne dose de saveurs , accompagné d’une vue exceptionnelle…

Belles Rives_passagerejuanlespinsC’est à l’aube des années 30, en 1925 précisément , que le fameux écrivain Francis Scott Fitzgerald, auteur du célèbre Gatsby le Magnifique (The Great Gastby), livre mis en lumière à l’écran en 2013 par Baz Lurhman et Léo Di Caprio, après le rôle de Robert Redford en 1974, trouvait l’inspiration pour ses somptueuses fêtes, courues par le gotha du moment (Hemingway, Rudolph Valentino, Picasso…) , et pour ses livres , dont Tendre est la nuit, terminé dans ce qui était à l’époque une somptueuse villa, transformée plus tard en luxueux hôtel 5 étoiles, face à l’exceptionnelle baie de Juan les Pins. La dernière transformation du Belles Rives date de 1929, tout le style Art Déco y est conservé, le grand lobby et le salon fumoir n’ont pas changé. Une plaque à la mémoire de Fitzgerald peut être admirée, faisant naitre des souvenirs que l’on aurait bien aimé connaitre pour de vrai ! Marianne Estenne-Chauvin est aujourd’hui une propriétaire heureuse . Elle s’évertue à garder l’esprit et l’âme de cette superbe maison, couplée au Juana .

Entrée_passagerejuanlespinsLe raffinement luxueux Art Déco des années 30 est présent dès l’entrée et le lobby, avec de superbes fauteuils en acajou plaqué, la vue mer en fond. La salle vous accueille sur le logo « La Passagère » en mosaique dorée, au sol, entre les deux portes battantes, et avant de fouler la profonde moquette aux motifs blancs sur fond bleu. Vous entrez dans la vaste salle de restaurant, assise de ses quatre colonnes ivoire et doré. Le midi, vaste terrasse et fauteuils en osier, vue mer. Prenez le thé ou un vrai chocolat Maison vers 16h, accompagné de délicieuses pâtisseries de Steve Moracchini. Le soir , lumière tamisée, ambiance très feutrée, Julien, le Maître d’hôtel, vous accueille avec la délicatesse apprise auprès de la Grande Hôtellerie française, Mehdi vous servira à table avec la même attention. Une magnifique table faisant face à deux grandes portes battantes ouvertes pour vous afin d’apprécier le plein spectacle de la petite lumière verte sur la mer peut vous être réservée…n’hésitez pas ! Plafond haut , staff, fleurs, tables nappées, vaisselles et couverts marqués Belles Rives ou La Passagère, fauteuils Art Déco façon Pierre Auguste, tout est réuni pour vous transporter l’espace d’un repas, dans les attentions discrètes des grandes maisons. N’ayez pas peur d’être ici avec cette difficile impression de surveillance au coin de votre table : tout est fait avec discrétion, recul et efficacité. Équipes parfaites.

Yoric Tieche Steve Moracchini_passagerejuanlespinsCe que l’on y Mange : Yoric Tieche est le Chef du restaurant La Passagère depuis juillet 2013. Si son nom vous est inconnu , c’est que le bonhomme est discret. En tout cas, il est pourvu d’un talent culinaire incontestable, et vous verrez bientôt son nom souvent. On l’espere ! Mais d’où vient il donc? Son nom évoque tout de suite la Bretagne, non? Yoric…on imagine le caban et le cuisto qui ne sort jamais sans ses embruns…! Bah non, ma pov Lucette, il vient d’Aix en Provence ! Et comme tout bon cuisinier qui aime se faire aimer, il a une pensée pour sa grand-mère lors de parler de son parcours, et de ses débuts : c’est en entrant par le jardin voisin de chez sa grand-mère qu’il connait les joies de la nuit en boulangerie, qui feront naître sa vocation culinaire. Yoric Tieche accorde donc une belle importance au pain sur sa table, et la qualité est amenée tous les jours au restaurant Le Bistrot Terrasse par le réputé boulanger Veziano, rue de la Pompe au Vieil Antibes. Yoric Tieche fait ses armes chez Jean-Marc Banzo au Clos de la Violette à Aix, puis s’envole au delà des mers, en Asie , à La Réunion et au Maroc, avant de se perfectionner auprès de Alain Llorca au Negresco, puis Paris et Alain Soliveres au restaurant Taillevent, et surtout une rencontre avec Yannick Alleno en 2005 au fameux Meurice , qui lui ouvre les portes d’une bande de copains travaillant avec la même conviction : avoir des saveurs pleines de sourires pour leurs clients.Salle_passagerejuanlespins Partageant ses talents aux cuisines du Juana voisin, le Chef Yoric Tieche pratique ici une cuisine encore plus créative, plus précise, avec des produits encore plus noble, sans pour autant faire dans « les-produits-chers-et-luxueux-parce qu’il-faut-en-faire ». Différence marquée par le travail visuel des assiettes, le mariage de saveurs et leurs complexités. Le tour de main du Chef Yoric Tieche est de savoir respecter l’authenticité des produits, sans effets de manches complexes : on sent bien que le Chef préfère le simple, l’authentique, travaillé sur de produits de la plus belle qualité possible. Il est plutôt ris de veau que caviar, et on ne s’en plaindra pas ^^ A la carte , des produits de saison, donc changés régulièrement, et travaillés selon l’inspiration du jour le plus souvent. En Octobre , vient d’être cuisinée l’automne et ses champignons, Novembre y verra ses agrumes, et Décembre la Saint-Jacques. Il est secondé dans sa tâche quotidien par celui qui lui a montré la voie lorsqu’il est arrivé aux Belles Rives : Steve Moracchini, le jeune Chef pâtissier, passionné qui « mettait tout sans dessus dessous dans la cuisine pour faire des desserts ». Steve Moracchini partage aussi ses talents avec le Bistrot Terrasse du Juana , mais propose des desserts encore plus aboutis : mise en scène et travail des saveurs plus profonds, on est de l’autre côté de la barrière et Steve s’y exprime avec un plaisir certain.Aymerick Verdy_passagerejuanlespins Autre charnière de choix et de grand talent : Aymerick Verdy, le Chef sommelier passionné et créateur par la même, d’un rendez-vous œnophile au Belles Rives Fitzgerald et bar Juana : le BR Wine Club, un vendredi par mois ; l’occasion de partager ses connaissances, cuvées rares et bonnes adresses. Aymerick vous surprendra par ses trouvailles aussi insolites que superbes : vous voyagerez de la classique bourgogne à la Grèce, en passant par l’Espagne; Bonheur garanti ! Côté tarifs , 4 formules vous sont proposées , toutes avec canapé et amuse-bouche compris : on est dans la moyenne des établissements de ce type, voire moins cher et très intéressante avec, en plus de la traditionnelle formule du midi (ici à 45€ en 1+1), des menus midi et soir à partir de 55€ , puis 85€ et 120€. De quoi découvrir, inviter et se faire plaisir de la plus belle des manière.

 

Pour patienter_passagerejuanlespinsPour patienter : Croque Monsieur de dinde et emmental juste poëlé, coquilles aux moules et coque en gelée de ponzu, et la tuile de parmesan..

 

 

 

 

Tourteau_passagerejuanlespinsLe Tourteau : Cuît au court bouillon puis lié à la mayonnaise, expression d’herbes ; fin et savoureux

 

 

 

 

pleurottes_passagerejuanlespinsVelouté de pleurottes:  avec une émulsion de céleri fumé et des barbajuan de foie gras et chocolat; étonnant et délicieux.

 

 

 

 

foie gras_passagerejuanlespinsLe Foie Gras:  Figue et quartier de Cèpe accompagne cette belle tranche de foie gras, le tout est cuit en cocotte lutée (le couvercle est fermé par une pâte feuilleté afin de conserver un maximum de saveurs en cuisson douce) Un délice ! Le foie se retrouve sans graisse supplémentaire (!) et cuit dans son jus.

 

 

 

 

St Jacques_passagerejuanlespinsNoix de Saint-Jacques : Saisies et rôties en cocotte , elle sont ici avec une crème de cresson, de la betterave confite et oignon acidulé. Excellente cuisson des St Jacques et légereté de la saveur du cresson , le velouté préféré du Chef Christian Willer.

 

 

 

 

 

ris de veau_passagerejuanlespinsLe Ris de Veau : dans une tourte feuilletée croustillante, du foie gras et chou vert au genièvre, pour un plat absolument délicat, accompagné d’une simple et fraiche demie salade maraichère

 

 

 

 

 

myrtilles_passagerejuanlespinsMyrtilles au jus : Cuites au poêlon, les myrtilles sont posées sur une crème légère à la vanille Bourbon et un délicieux biscuit moelleux à la frangipane. Sorbet myrtille et feuilles d’or…

 

 

 

 

 

chocolats_passagerejuanlespinsChampignons Gourmands : Crème à la châtaigne , ganache au chocolat, bavarois à la vanille , tuile croustillante au chocolat…Huummmmm…!

 

 

 

 

 

Morgon_passagerejuanlespins Superbe Chardonnay espagnol Milmanda Torres_passagerejuanlespins Beaune 1e cru Bouchard_passagerejuanlespins Château de Crémat 2010 Rolle_passagerejuanlespins Julien sert le foie gras luté_passagerejuanlespins Mehdi et les pains Veziano_passagerejuanlespins

 

 

 

 

 

 

 

 

Excellent

Vous voila paré d’une excellente adresse avec le restaurant La Passagère au Belles Rives Juan les Pins. Passez ne serait-ce que pour un véritable Chocolat chaud Angélina Paris avec une pâtisserie de Steve, vous nous en direz des nouvelles 😉

La Passagère Hôtel Belles Rives 33 boulevard Édouard Baudoin 06160 Juan les Pins

4 réflexions sur “Restaurant La Passagère Juan les Pins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *