Restaurant Alain Llorca La Colle sur Loup

Le restaurant Alain Llorca à La Colle sur Loup vous offre non seulement une vue imprenable sur Saint Paul, mais surtout une cuisine au caractere unique , héritée de son Chef emblématique, qui a auparavant illuminé les fourneaux à Cagnes, au Negresco ou au Moulin de Mougins. Immanquable !

En allant à Saint Paul, par Cagnes et La Colle, il y a un immense portail de fer forgé sur la droite de la route, que l’on manquerait presque lorsque l’on est pas initié. En regardant mieux, l’enseigne Alain Llorca pourra vous interpeler. Oui ! c’est là ! Sur la colline, faisant face au village mythique de Montand, et terreau du Chef. Car si il a des origines catalanes, c’est surtout à Saint Paul que Alain Llorca a grandi. Il vient d’ailleurs d’y acheter l’hôtel de sa grand-mère.

Chez Alain Llorca à La Colle sur Loup
Chez Alain Llorca à La Colle sur Loup

L’hôtel abrite un restaurant, ou l’inverse. L’entrée peu paraitre étriquée, mais le voiturier est là pour faciliter votre arrivée. Quelques belles œuvres d’artistes sur la petite pelouse, et vous passez la porte pour découvrir la réception à votre gauche, ainsi que, surprise, le Chef derrière un comptoir/cuisine paré de lampes chauffantes, où il affine la sortie de ses plats.  Surprenant, impressionnant, pour la première fois, de tomber sur ce Chef au nom de légende, qui a fait rêver des nuées de gastronomes. Car, ne l’oublions pas, il y eu une époque de star pour Alain Llorca. Ascension fulgurante du Petit Prince de la Cuisine. Admiré ou décrié. Loin des turpitudes du Littoral, il s’est aujourd’hui retiré chez lui, sur les collines. Pour décrire le personnage, car c’est un personnage, je dirais que l’homme est impressionnant de caractère et de stature. Néanmoins, on peut apercevoir rapidement derrière la carapace, que c’est un bonhomme nounours, sincère et droit dans ses baskets, pleins d’attentions et de générosités pour ceux qu’il accepte. Il vit ici heureux, car entouré de sa famille, avec son frère Jean-Michel aux desserts et sa femme Virginie supervisant l’ensemble.

Revenons sur la maison Alain Llorca. L’endroit est provençal, un grand Mas posé sur la colline, faisant fièrement face au village de Saint Paul (les parisiens le disait tellement Saint Paul de Vence que le terme a fini par être officialisé il y quelques années). Une magnifique sculpture à l’entrée, représentant deux hippocampes à taille humaine, devant la grande salle, qui jouxte la fameuse terrasse à la vue imprenable pour le soir d’été où le village est embrasé. Les tables sont justement réparties et cossues, et toutes seront plaisantes.

L’accueil de l’équipe de salle est flatteuse, pas de doute, on vient se régaler d’une cuisine étoilée. Mme Llorca veille aussi à son établissement. Sur tables, des petites céramiques toutes jolies, représentant ici un geko/salamandre, ici une libellule, là une grenouille…. La vaisselle est d’un accueil sobre, mais saura vous surprendre de façon artistique au fil des plats, et l’argenterie se glissera de temps en temps. Alors que la tendance générale s’affiche plutôt en les abandonnant, ici les nappes sont présentes.

Le Chef Alain Llorca
Le Chef Alain Llorca

A ce jour, en mars 2016, le restaurant Alain Llorca est toujours récompensé d’une étoile au Guide Michelin obtenue en 2012. On lui souhaite une distinction supérieure. Pour les retardataires, les novices ou les séniles, rappelons l’histoire : tout commence en 1515, pendant la bataille de Marignan… Mais non , ma ptit’dame…je rigole ! Alain Llorca, en vrai, c’est quoi..? Et bien, c’est un cuisinier passionné, qui affute ses armes culinaires en débutant aux Haut de Cagnes, au joli restaurant Les Peintres, où il décroche sa 1ere étoile. Il faut dire aussi qu’il avait été bien guidé, juste après ses études au Lycée Hôtellier Paul-Augier, en intégrant l’équipe Alain Ducasse au Louis XV Monaco pendant 3 ans.  Fort de cette récompense, direction le Negresco, qui l’appelle. Il y restera 8 ans et tiendra les deux étoiles dès 97. Du coup, c’est dans un restaurant mythique qu’il va se diriger. Un resto le faisait tellement rêver qu’en sortant de l’école il y avait demandé à travailler. Mais on lui avait répondu :   » pas de place pour vous aujourd’hui, pas assez d’expérience… ». Il y revient et devient donc en 2004 le Boss du Moulin de Mougins, emblème de la gastronomie provençal porté par le célèbre Roger Vergé. Sa technique, sa fougue et sa passion lui vaudront 2 étoiles. Puis vient le temps du Groupe Belles Rives, une aparté, et enfin , sa maison actuelle depuis 2009, étoilée en 2012.

La cuisine d’Alain Llorca est une cuisine du soleil, de Provence et du Pays Catalan. Une cuisine généreuse, qui profite de la grande expérience du Chef Llorca vis à vis des produits. Car, si beaucoup ont ce leitmotiv, ils sont peu a pouvoir réellement les révéler avec tant de justesse dans l’assiette. Et même si il n’a plus la latitude de travailler avec la puissance financière d’un groupe comme Ducasse, qui permet des folies avec les produits d’exception, le tour de force d’Alain Llorca tient à des saveurs profondes et veloutées, grâce à des produits magnifiques  qu’il connait par cœur, emprunts de terroir, avec un minimum d’éléments riches et gras, voire une absence totale. Son secret se niche aussi avec l’utilisation des outils pro uniques :-) Ainsi, les textures crémeuses et soyeuses le sont non pas à cause de beurre ou de crème, mais grâce à la savante utilisation du mixeur. Alain Llorca est d’ailleurs attaché à l’indice santé des ses assiettes. Chez lui, vous y mangerez très bien mais garanti léger, tout en étant rassasié. Chapeau ! On est bluffés.

Ainsi, en amuse-bouche ou en accompagnement des plats, les veloutés sont des merveilles pures, sans crème. Magique! Les sauce et jus sont parfaits, vous rappelant que la cuisine, c’est ça ! C’est l’évocation de souvenirs, de maman ou de grand-mère, de saveurs qui nous ont fait aimer la cuisine et la gastronomie. Les herbes, hyper fraiches. Les cuissons, impeccables, rendent à chaque plat leur raison d’être sous vos yeux et sur vos papilles. La technique est au service du rêve et de l’étonnement : le poireaux en cromesquis qui accompagne le loup de ligne, simplement magnifique, cette boule de veau farci foie gras, blettes , entouré de lard, sa cuillère de purée à la truffe (vraie mélano) et son jus; le fabuleux soyeux du stockfish, d’habitude l’un des pires plats que vous puissiez trouver sur une table (son odeur infecte) , je vous parie que vous en redemanderez tous les jours, à la façon Llorca! Les langoustines Royales, cuites au sautoir, avec une pulpe de petits pois vanillée et un superbe œuf de caille confit, et une émulsion de menthe poivrée, un régal. Et les desserts du frère Jean-Michel sont aussi très agréable, car leurs saveurs sont bien équilibrés et vraiment justes.

Quant aux critiques que l’on peut entendre ici ou là, on ne pourra pas juger, pour nous , cela c’est passé formidablement 😉

Les prix au restaurant Alain Llorca : Si je vous dit que pour 42€ le midi, vous pouvez vous régaler chez Alain Llorca, vous me croirez..? 62€ si vous ajoutez un choix de 2 verres de  vins du sommelier Julien Canale, de l’eau et 1 café. Et ce n’est pas une formule 1+1, mais un vrai menu avec entrée / plat/ dessert. Menu de saison à 70€, et Menu Dégustation 5 services à 140€. La Carte , entrées entre 28€ et 70€, plats entre 45€ et 75€. Desserts de 13€ à 20€

Excellent

Voilà, vous êtes paré d’une excellente adresse à ne partager qu’avec vos amis. L’une des plus belles cuisine de la Côte. Vous irez chez Alain Llorca avec votre moitié, avec maman ou mamie, pour récompenser un collaborateur ou signer un contrat, tout le monde y trouvera son compte. Et pour une très grande soirée gastronomie et spectacle, vous y viendrez pour l’embrasement du village de Saint Paul, pour la Sainte Claire, autour du 5 Août :-)

Hôtel – Restaurant Alain Llorca **** 350 Route de Saint Paul – 06480 La Colle sur Loup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *